Accueil > applications, Matériel > Un analyseur logique pour 10 €

Un analyseur logique pour 10 €

Cela faisait longtemps que je souhaitais concevoir un analyseur logique à partir d’un module Arduino. En réfléchissant sur le matériel nécessaire, je suis tombé par hasard sur un projet open source Sigrok https://sigrok.org qui permet de traiter, décoder les signaux et surtout d’afficher le résultat sous forme graphique à l’aide de l’outil Pulseview téléchargeable sur le site. Ce logiciel est multi-plateforme (Linux, Windows, MacOs…). J’ai décidé de le déployer sur mon MacBook et sans prendre de gros risques, j’ai commandé une sonde externe 8 canaux logiques pour 10€ sur le site Amazon.

Le matériel livré est le suivant :

  • La sonde 24 Mhz- 8 canaux.
  • Un câble USB pour le branchement à votre ordinateur.
  • Une nappe de 8 fils pour l’acquisition des données.

On va tester l’ensemble à partir d’un MacBook mais la procédure sera identique sous d’autres systèmes d’exploitation.

La première étape est de brancher la sonde à l’ordinateur et de vérifier que la sonde est bien détectée :

  • Lancer Pulseview :

  • Choisir le menu ‘Connected to Device’ :

  • Choisir le driver ‘fx2lafw’, interface ‘USB’; cliquer sur Scan; la sonde apparaît (modèle Saleae); cliquer sur ‘OK’.

 

Pour les tests d’utilisation je vais utiliser un programme en Micropython qui va utiliser les fonctionnalités PWM afin de pouvoir générer un signal dont voici le contenu :

import machine
pwm = machine.PWM(machine.Pin(14))
pwm.freq(1000)
pwm.duty(512)

Le signal aura une fréquence de 1Khz avec un rapport cyclique de 50% (niveau haut = niveau bas) en sachant que le cycle (duty) peut prendre les valeurs de 0 à 1023.

Brancher un câble entre le port 14 de l’ESP32 (ou tout autre modèle) et canal 0 de la sonde.

Dans PulseView, cliquer tout en haut sur ‘Run‘ pour démarrer la capture puis au bout d’un court instant, cliquer sur ‘Stop‘; le résultat obtenu est le suivant :

Un signal apparaît sur le canal D0, il suffit d’effectuer un zoom pour obtenir un affichage du signal :

On voit bien que le signal est symétrique. Mais ce qui fait la puissance de l’outil est qu’il possède un décodeur de signaux; par exemple en sélectionnant le décodage PWM on obtient l’écran suivant :

On obtient les informations de décodage PWM : une fréquence de 1Khz et un cycle de 50% correspondant à notre programme.

Les types de  décodage disponibles actuellement car le projet évolue sont les suivants :

Franchement je ne regrette pas l’achat de la petite sonde logique et l’utilisation de ce produit.

Catégories :applications, Matériel Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :